Publicité

Haïti: peu d'espoir de trouver des survivants dans l'école effondrée

Deux jours après l'effondrement d'une école en Haïti, qui a fait au mois 84 morts et 150 blessés, en majorité des enfants, l'espoir de retrouver des survivants dans les décombres de cet établissement de trois étages était de plus en plus mince.

Le pasteur Augustin Fortain propriétaire de l'établissement, situé dans un quartier pauvre de Pétion-ville, dans la banlieue de Port-au-Prince, était "interrogé" dimanche par la police, mais sans "être formellement accusé de rien", a indiqué le secrétaire d'Etat à la Justice Joseph-Luc Euchère.

"La justice haïtienne est saisie de l'affaire", mais "nous n'allons pas agir dans l'émotion", a-t-il indiqué.

L'établissement privé "La Promesse" accueillait habituellement 700 élèves, âgés de 3 à 20 ans, sous la direction du pasteur évangélique Augustin Fortain, qui se trouvait dans les locaux de la direction centrale de la police judiciaire haïtienne (DCPJ), après s'être rendu de lui-même samedi à la police.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés