Herman Van Rompuy rattrapé par le conflit communautaire

Les trois bourgmestres francophones non nommés de la périphérie bruxelloise vont interpeller l'ancien Premier ministre et futur président du conseil européen, Herman Van Rompuy, pour qu'il prenne position dans le dossier Bruxelles-Hal-Vilvorde, rapporte la presse lundi.

Les bourgmestres non-nommés de Linkebeek, Crainhem et Wezembeek disent vouloir connaître la position du Président du Conseil européen dans le dossier BHV "alors que la Commission européenne a de nombreuses fois condamné les dérives flamandes dans la périphérie bruxelloise" et que "l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a clairement demandé la nomination des trois bourgmestres".

"On ne peut pas d'une part se targuer d'être au sommet de l'Europe et, d'autre part, cautionner ces manoeuvres flamandes qui bafouent les règles les plus élémentaires de la démocratie", a expliqué le bourgmestre de Linkebeek, Damien Thiéry (FDF).

L'interpellation d'Herman Van Rompuy se fait avec l'assentiment du président du FDF, Olivier Maingain, averti de la démarche. (NEV)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés