Publicité

Honduras: Zelaya arrêté sur ordre de la justice

Le président du Honduras Manuel Zelaya, conduit de force au Costa Rica dimanche par des militaires, a été arrêté sur ordre de la justice. C'est ce qu'a annoncé la Cour suprême.

"Les événements d'aujourd'hui ont pour origine un ordre judiciaire émis par un juge compétent", précise la plus haute instance judiciaire du pays, dans un communiqué lu par son porte-parole Danilo Izaguirre.

"Les Forces armées, chargées de la défense du respect de la Constitution, ont agi pour défendre l'Etat de droit et ont été contraintes d'appliquer les dispositions légales à ceux qui se sont exprimés publiquement et ont agi à l'encontre des dispositions de la Loi fondamentale", ajoute la Cour suprême.

M. Zelaya avait convoqué dimanche une consultation populaire jugée "illégale" par la Cour suprême.

Par ailleurs, au moins huit ministres du président du Honduras, Manuel Zelaya, dont la ministre des Affaires étrangères, ont été arrêtés. (NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés