Il y a 95 ans, la trève de Noël dans les tranchées

Le 25 décembre 1914, après moins de six mois de guerre, Alliés et Allemands arrêtaient les combats et se rencontraient sur le no man's land du front de l'ouest, dont le saillant d'Ypres. La trève de Noël 1914 fut un évènement unique lors de cette guerre, immortalisé par des échanges de cadeaux, des repas communs et même une partie de football dans le nord de la France. Une croix rappelle cette trève à Ploegsteert, près de Comines.

Lors du déclenchement des hostilités de la guerre 14-18, en juillet 1914, la plupart des soldats pensaient être de retour à la maison pour Noël. Quelques mois plus tard, le conflit s'enlisait pour quatre longues années.

Le 25 décembre 1914, des soldats sortirent de leurs tranchées et s'avancèrent vers les lignes ennemies. Un pari osé puisqu'entre les balles ennemies et celles du peloton d'exécution - toute fraternisation avec l'ennemi était punie de mort- nul ne savait ce qui l'attendait.

Les soldats se rencontrèrent sur le no man's land, cette portion de terre, criblée de trou d'obus, située entre les deux lignes. Ils échangèrent des présents, offrirent des cigarettes, mangèrent ensemble, prirent des photos et jouèrent même au football. Cette trêve ne s'est plus jamais reproduite au cours de la guerre 14-18.

(DEF)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés