Incursion turque en Irak, après des attaques des rebelles kurdes en Turquie

L'armée turque a pénétré dans la nuit de 10 kilomètres en territoire irakien lors d'une incursion dans le nord du pays, après des attaques meurtrières en Turquie des rebelles kurdes du PKK, a annoncé dimanche un responsable irakien des services de sécurité.

Au moins quatre personnes ont été tuées lors de cette incursion.

Trois autres personnes ont été tuées lors de cette incursion dans les monts Qandil, où le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dispose de bases arrière, a indiqué le responsable de sécurité sans préciser si les victimes sont des civils ou des rebelles.

L'incursion a eu lieu à Shamarsha, dans la province d'Erbil, au nord de la localité de Sidikan, a-t-il ajouté.

C'est la seconde fois en cinq jours que des soldats turcs franchissent la frontière avec l'Irak.

La journée de samedi a été la plus meurtrière de ces deux dernières années pour l'armée turque, qui a perdu neuf soldats lors d'une attaque lancée par un groupe de plusieurs dizaines de rebelles contre un poste militaire à la frontière avec l'Irak.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés