Publicité

Inde: huit morts, 60 blessés dans des attentats dans le nord-est

Huit personnes ont été tuées lundi et 60 blessées par une série d'attentats à la bombe dans le nord-est de l'Inde, a annoncé la police en accusant un groupe armé indépendantiste.

Ces attaques dans l'Etat de l'Assam sont survenues à la veille de la visite prévue sur place du Premier ministre indien Manmohan Singh et du 30e anniversaire de la création du Front de libération de l'Asom (ULFA), en lutte armée depuis 1979 pour l'indépendance de l'Assam.

Une première bombe a explosé dans un marché bondé de la principale ville de l'Etat, Guwahati, tuant sept personnes et faisant 30 blessés, parmi lesquels des écoliers, selon un porte-parole de la police.

"L'engin était placé sur une motocyclette", a dit l'officier G.P. Singh.

Ensuite, trois autres bombes ont explosé et il y a eu deux attaques à la grenade dans d'autres départements de l'Assam.

Un policier a succombé à ses blessures et 30 personnes de plus ont été blessées, a ajouté le porte-parole de la police régionale.

Ces attentats "surviennent à la veille du 30e anniversaire de la fondation de l'ULFA et nous disposions de renseignements selon lesquels le groupe projetait de perpétrer des attaques en ville", a assuré M. Singh. (FLO)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés