Publicité

Inde: ouverture du procès du "terroriste" survivant des attentats de Bombay

Le procès de l'unique survivant du commando islamiste qui avait attaqué Bombay en novembre 2008 doit s'ouvrir mercredi dans la capitale économique de l'Inde, sous très haute sécurité.

Mohammed Ajmal Amir Iman, alias "Kasab", un Pakistanais de 21 ans, est en détention préventive en Inde depuis les attentats de Bombay perpétrés du 26 au 29 novembre (174 tués, dont neuf des dix assaillants).

Arrêté après avoir commis un carnage dans la gare de la mégapole, il est inculpé pour "actes de guerre contre le pays", meurtres et tentatives de meurtres et violation de la législation sur les armes et les explosifs. Il encourt la peine de mort.

L'Inde, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne imputent ces attaques au Lashkar-e-Taïba (LeT), un groupe islamiste armé clandestin pakistanais, actif au Cachemire. New Delhi dénonce en outre la complicité de services de renseignements militaires pakistanais (Inter-services intelligence, ISI).

Le LeT et Islamabad ont nié, mais le Pakistan a admis que le complot avait été "en partie" ourdi sur son sol.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés