Ingrid Betancourt doit "tenir encore un peu"

Les enfants d'Ingrid Betancourt supplient leur mère de "tenir encore un peu" dans un livre intitulé "Lettres à maman par-delà l'enfer" qui sort jeudi en France, alors que vient d'échouer une opération de récupération de trois otages de la guérilla colombienne des Farc.

"Nous savons qu'il y a urgence. Nous avons compris que tu es à bout", disent Mélanie, 22 ans, et son frère Lorenzo, 19 ans, dans ce bref ouvrage de 62 pages (Ed. du Seuil).

"La résistance, le courage, la force ne sont pas infinis. Nous t'en demandons juste encore un peu. Juste un peu... Tu dois tenir maman", lui répondent Mélanie et Lorenzo.

Pour les otages, "tout se joue dans les semaines qui viennent. C'est pour cela que ce livre a été publié dans des délais records", a expliqué Mélanie lors d'un entretien accordé à l'AFP avant sa publication.

Un livre qui, explique-t-elle, est "une façon de continuer à mobiliser le monde entier sur le sort des otages et de crier haut et fort qu'il y a urgence".

Pour la fille de l'otage, cette mobilisation internationale est un atout majeur pour surmonter les obstacles qui n'en finissent plus de s'accumuler, comme l'a montré l'échec de l'opération qui devait se solder par la libération dans la jungle colombienne de trois otages.

(TAS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés