Inondations au Pakistan: plus d'un millier de morts, premiers cas de choléra

Le bilan des inondations sans précédent qui frappent le nord-ouest du Pakistan a dépassé dimanche les 1.000 morts, alors que des milliers de sinistrés étaient piégés par les eaux et sous la menace des épidémies après l'apparition de premiers cas de choléra.

Plus d'un millier de personnes ont été tuées dans la province de Khyber Pakhtunkhwa et au moins une quarantaine d'autres au Cachemire pakistanais, selon les autorités.

"Plus de mille personnes ont été tuées par les inondations dans différentes zones de la province de Khyber Pakhtunkhwa", a annoncé le ministre de l'Information de la province, Mian Iftikhar Hussain. "Il s'agit de la pire inondation dans la province de Khyber Pakhtunkhwa et dans l'histoire du pays", a-t-il déclaré.

"Quarante-sept personnes ont été tuées et 39 blessées par les inondations dans plusieurs secteurs de Muzaffarabad", la capitale du Cachemire pakistanais, depuis la semaine dernière, selon Farooq Niaz, responsable du centre de gestion des catastrophes.

Quelque 849 familles ont en outre été déplacées dans cette zone à la suite des crues exceptionnelles provoquées par les pluies de mousson saisonnières.

"Nous recevons également des informations confirmées selon lesquelles des premiers cas de choléra se sont déclarés dans certains secteurs de Swat", a indiqué le ministre Hussain.

"Nos équipes de secours tentent également d'évacuer quelque 1.500 touristes coincés dans les villes de Kalam et Berhain dans le district de Swat", a-t-il poursuivi.

Selon les Nations unies, les crues ont affecté un million de personnes et de nombreuses localités restent coupées du monde. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés