Inondations au Pakistan: près de 900 morts, des cas de choléra

Les secouristes tentaient d'atteindre dimanche les milliers de sinistrés piégés par des inondations sans précédent qui ont fait près de 900 morts dans le nord-ouest du Pakistan, où les autorités ont fait état de premiers cas de choléra.

Selon les Nations unies, les crues ont touché un million de personnes et de nombreuses localités restaient coupées du monde à la suite des crues exceptionnelles provoquées par les pluies de mousson saisonnières.

"Les équipes de secours ont découvert 62 nouveaux corps dans les villes de Peshawar, Charsada et Nowshera depuis samedi soir, portant le bilan à près de 862 morts", a indiqué à l'AFP Mian Iftikar Hussain le ministre de l'information de la province de Khyber Pakhtunkhwa, qui borde les zones tribales situées le long de la frontières afghane.

Des milliers de foyers ont également été détruits dans la province du cachemire pakistanais.

"Il s'agit de la pire inondation dans la province de Khyber Pakhtunkhwa et dans l'histoire du pays", a déclaré Mian Iftikhar Hussain.

Quelque 150 personnes ont en outre été portées disparues dans la province, selon le ministre.

"Nous recevons également des informations confirmées selon lesquelles de premiers cas de choléra se sont déclarés dans certains secteurs de (la vallée de ) Swat", a-t-il ajouté.

Les services pakistanais de météorologie ont fait état de précipitations "sans précédent", avec quelque 312 millimètres d'eau tombés en 36 heures dans le nord-ouest. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés