Inondations en Chine: 50.000 personnes évacuées à la frontière nord-coréenne

Plus de 50.000 personnes ont été évacuées samedi de la ville de Dandong (nord-est de la Chine), frontalière de la Corée du Nord, où trois personnes sont portées disparues après des inondations le long du fleuve Yalu, qui marque la frontière sino-nord-coréenne, selon Chine Nouvelle.

Environ 230 habitations se sont effondrées dans la ville et des réseaux de transports, de distribution d'énergie et de communications ont été coupés a rapporté l'agence Chine nouvelle, citant les autorités locales.

Un responsable au quartier-général de contrôle des inondations de Dandong, contacté par l'AFP, a refusé de confirmer le nombre d'évacués et a assuré que la situation n'était "pas grave" dans la ville, forte de 2,4 millions d'habitants.

Selon Chine Nouvelle, certaines routes le long du fleuve et des maisons ont été submergées, l'eau atteignant déjà la hauteur du genou, après de fortes pluies qui ont commencé vendredi matin et ont fait monter le niveau du Yalu.

Des ouvriers ont entamé une course contre la montre pour ériger un barrage de sacs de sable le long du fleuve, selon l'agence, alors que des pluies supplémentaires sont prévues samedi.

Des pluies torrentielles à travers toute la Chine ont provoqué les pires inondations qu'ait connues le pays depuis des décennies.

Environ 3.900 personnes ont été tuées ou sont portées disparues depuis le début de l'année dans ces inondations, parmi lesquelles les quelque 1.750 victimes de glissements de terrain dans une localité reculée du nord-ouest de la Chine, selon des chiffres officiels.

(DEF)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés