Inondations/OTAN: discussions à Islamabad sur la mise en place d'un "pont aérien"

Des responsables de l'Otan sont à Islamabad pour discuter de la mise en place d'un "pont aérien" pour acheminer de l'aide aux millions de Pakistanais victimes des inondations dévastatrices, a annoncé lundi le ministre pakistanais des Affaires étrangères.

De nombreuses zones demeurent inaccessibles par la route et les hélicoptères sont le seul moyen d'y faire parvenir des secours, a déclaré le chef de la diplomatie, Shah Mehmood Qureshi, au cours d'ue conférence de presse à Islamabad.

"Une équipe de six membres de l'Otan se trouve à Islamabad pour discuter des modalités du pont aérien et pour évaluer les besoins du Pakistan", a-t-il ajouté.

C'est la deuxième fois que l'Otan s'engage dans une opération d'aide au Pakistan, après celle de 2005 à la suite d'un séisme qui avait fait plus de 73.000 morts et environ 3,5 millions de sans-abri.

"L'équipe de l'Otan a eu des entretiens avec des responsables du ministère des Affaires étrangères aujourd'hui (lundi) pour évaluer les besoins du Pakistan et discuter de la mise en place d'un pont aérien pour transporter l'aide d'urgence", a déclaré M. Qureshi.

Il a indiqué que le Japon avait également envoyé une équipe à Islamabad pour définir "nos besoins et mettre à notre disposition des hélicoptères dans le cadre des opérations d'aide et de secours".

(JDO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés