Irak: 9 morts, dont un chef tribal et 3 pèlerins chiites, dans des violences

Neuf personnes ont été tuées, dont un chef tribal sunnite et trois pèlerins chiites, dans quatre attentats commis samedi en Irak à la veille du point d'orgue des célébrations de la fête chiite de l'Achoura, a-t-on appris de sources officielles.

Un chef tribal, cheikh Mahmoud Jassem al-Obeidi, a été tué dans la matinée par l'explosion d'une bombe devant son domicile alors qu'il sortait de chez lui, à Abou Ghraib (20 km à l'ouest de Bagdad), a indiqué un responsable municipal de la ville.

En outre, trois fidèles chiites ont été tués et 17 blessés par deux explosions lors de processions à Bagdad Jadida (est) et Abou Tshir (sud).

L'Achoura commémore la mort de Hussein, petit-fils de Mahomet et fils d'Ali tué en 680 par les troupes du calife omeyyade Yazid lors d'une bataille dans le désert de Kerbala. Il s'agissait d'un conflit pour le leadership des musulmans 48 ans après la mort du fondateur de l'islam.

Dans un autre attentat perpétré à Foudaïliya, dans l'est de Bagdad, trois personnes ont été tuées et cinq blessées par l'explosion d'une bombe, selon un responsable du ministère de l'Intérieur.

Un lieutenant-colonel de l'armée, Ibrahim Khalil, a également été tué par balle par des inconnus sur une artère de l'est de Bagdad, a ajouté ce responsable.

Par ailleurs, dans le quartier Mansour, une femme a été tuée par des inconnus qui ont ouvert le feu sur un lieutenant de police qui a été blessé, près d'un barrage policier, a indiqué le responsable du ministère.

(BAJ)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés