Irak: juillet, mois le plus meurtrier depuis plus de deux ans

Le mois de juillet a été été le plus meurtrier en Irak depuis plus de deux ans avec 535 morts, dont 396 civils, dans les violences, selon un bilan fourni samedi par les ministères de la Santé, de la Défense et de l'Intérieur.

Outre les civils tués, 89 policiers et 50 soldats ont péri dans les attaques. Il faut remonter à mai 2008 pour trouver un mois plus sanglant avec 563 morts.

En outre 1.043 personnes ont été blessées en juillet, dont 680 civils, 198 policiers et 165 soldats, soit le bilan le plus élevé depuis le début de l'année. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés