Irak: le Parlement échoue à se mettre d'accord sur une loi électorale

Le Parlement irakien a échoué mercredi à trouver un accord sur une nouvelle loi électorale, rendant problématique la tenue d'élections générales à la mi-janvier, étape cruciale au moment où les forces américaines s'apprêtent à se retirer.

"Face à l'impossibilité d'aboutir à un compromis sur Kirkouk, j'ai transmis la loi électorale au Conseil politique de sécurité nationale pour qu'il prenne une décision d'ici dimanche. S'il y arrive, le Parlement se réunira lundi pour voter la nouvelle loi", a affirmé à la presse son président Iyad al-Samarraï.

Le Conseil politique, organe consultatif, rassemble le Conseil présidentiel, le Premier ministre, les deux vice-Premiers ministres et les chefs des principales formations politiques du pays.

Les élections sont prévues le 16 janvier et la Commission électorale a affirmé à plusieurs reprises qu'il lui fallait 90 jours pour préparer ce scrutin décisif pour l'avenir du pays.

La question de Kirkouk avait déjà conduit au report des élections provinciales dans ce gouvernorat en janvier 2009.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés