Irak: les bureaux de vote ouvrent, tirs de mortier et explosions à Bagdad

Plusieurs obus de mortier ont été tirés et au moins sept bombes ont explosé à Bagdad et Baqouba dimanche à l'ouverture des bureaux de vote pour les deuxièmes élections législatives de l'après Saddam, selon des correspondants de l'AFP et des sources de sécurité.

Le scrutin est entouré de mesures de sécurité exceptionnelles pour empêcher des attentats d'Al-Qaïda, qui a menacé de tout faire pour troubler la tenue d'un scrutin jugé crucial pour l'avenir du pays.

Dix obus de mortier ont été tirés à Bagdad, dont quatre contre la zone qui abrite les institutions gouvernementales et les ambassades américaine et britannique, a précisé cette source, sans faire état de victime.

Deux bombes ont également explosé dans deux autres quartiers de la capitale alors que cinq autres ont retenti quasi-simultanément à proximité de bureaux de vote sans faire de victimes, selon des sources policière et militaire.

Environ 19 millions d'Irakiens doivent se rendre dans les centres de vote des 18 provinces, qui constituent autant de circonscriptions, pour élire les 325 députés de leur parlement lors d'un scrutin jugé crucial pour l'avenir du pays.

Les bureaux de vote fermeront à 17H00 (14H00 GMT).

Ces élections interviennent à six mois du retrait des troupes de combat américaines, en août, qui ouvrira la voie au désengagement total de l'armée fin 2011 après neuf ans d'occupation. (CYA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés