Irak: Ouverture du second procès de Saddam Hussein

L'ancien président irakien Saddam Hussein et ses six co-accusés ont refusé de plaider lundi à l'ouverture de leur procès pour génocide, dans l'affaire des campagnes Anfal qui auraient fait près de 200.000 morts dans le Kurdistan en 1988.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés