Irak: Tarek Aziz et "Ali le Chimique" condamnés à 15 ans de prison

L'ancien vice-Premier ministre de Saddam Hussein, Tarek Aziz, et Ali Hassan al-Majid, alias "Ali le Chimique", ont été condamnés mercredi à 15 ans de prison pour "crimes contre l'humanité" en raison de leur responsabilité dans l'exécution de 42 commerçants irakiens en 1992.

Le juge Raouf Rachid Abderrahmane a déclaré les deux anciens responsables du régime irakien coupables de "meurtres prémédités" et de "crimes contre l'humanité".

MM. Aziz et Majid, cousin de Saddam Hussein, étaient jugés avec six autres responsables de l'ancien régime par la Haute cour pénale située dans la "zone verte", le secteur ultra-protégé du centre de Bagdad, où sont concentrées les administrations irakiennes et les représentations occidentales. Ils étaient passibles de la peine de mort.

En 1992, 42 commerçants de Bagdad avaient été exécutés après avoir été reconnus coupables d'avoir spéculé sur les prix de produits alimentaires alors que l'Irak était soumis à des sanctions de l'ONU. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés