Publicité
Publicité

Irak: trois attentats contre un parti kurde à Kirkouk, 25 blessés

Vingt-cinq personnes ont été blessées samedi à l'aube par trois voitures piégées qui ont visé les domiciles de trois responsables de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK), a indiqué un officier supérieur de la police à Kirkouk, dans le nord de l'Irak.

"Samedi vers 06H00 (03H00 GMT), trois voitures piégées ont explosé simultanément contre les domiciles de trois responsables de l'UPK dans le nord de Kirkouk, faisant 25 blessés", a affirmé le général Adel Zeinalabidine, un haut responsable de la police.

L'UPK est le mouvement du président irakien, Jalal Talabani.

La ville multiethnique de Kirkouk, au coeur d'une région riche en pétrole à 240 km au nord de Bagdad, est au coeur d'une dispute entre Arabes, Turcomans et Kurdes.

Par ailleurs, deux obus de mortiers ont été tirés à l'aube, à Bagdad, contre le quartier d'Abou Nawas et la Zone verte, secteur ultrafortifié du centre de la capitale, a-t-on appris de source proche du ministère de l'Intérieur. Le premier projectile a fait deux blessés.

(FEJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés