Publicité
Publicité

Islamistes et gauche forment le futur trio dirigeant de la Tunisie

Le parti islamiste Ennahda et les deux partis de gauche CPR et Ettakatol, vainqueurs de la première élection libre en Tunisie, sont tombés d'accord sur le trio qui dirigera le pays pour une période intérimaire, dix mois mois après la chute de l'ex-président Ben Ali.