Israël affirme avoir tué le commandant des forces spéciales du Hezbollah

Le commandant des forces spéciales du parti chiite libanais Hezbollah a été tué par l'armée israélienne avant l'entrée en vigueur de la cessation des hostilités, a annoncé mardi soir un porte-parole militaire.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés