Israélien arrêté en Pologne: Berlin va laisser la justice agir

Berlin a décidé de laisser la justice agir et de ne pas se mêler de l'affaire d'un agent israélien présumé arrêté à Varsovie sur demande du parquet fédéral allemand, un dossier qui contrarie fort Israël, rapporte l'hebdomadaire Der Spiegel.

Les ministères concernés à Berlin sont d'accord pour que le dossier soit traité "strictement selon les critères juridiques" et non selon un "intérêt surtout public", écrit le magazine dans son édition à paraître le 21 juin.

L'homme arrêté le 4 juin à l'aéroport de Varsovie, identifié par Der Spiegel comme Uri Brodsky, serait un agent du Mossad soupçonné de complicité dans l'obtention illégale d'un passeport allemand, dans une affaire d'assassinat d'un membre du mouvement islamiste palestinien Hamas à Dubaï.

Le parquet régional de Varsovie a annoncé lundi qu'il demanderait au tribunal local son transfèrement vers l'Allemagne, ce qu'Israël veut éviter. Deux ministres israéliens ont demandé à la Pologne de le renvoyer en Israël.

Le détenu est soupçonné d'avoir participé à la mise en place du commando responsable de l'assassinat de Mahmoud al-Mabhouh, un fondateur de la branche armée du mouvement islamiste palestinien Hamas, retrouvé mort le 20 janvier dans un hôtel de Dubaï, selon Der Spiegel. La police de Dubaï impute à Israël la responsabilité du meurtre. Les médias israéliens soutiennent cette thèse. Pour Israël, rien ne prouve une implication du Mossad.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés