Italie: bientôt une prison spéciale pour transsexuels

Une prison spécialement aménagée pour accueillir une trentaine de détenus transsexuels ouvrira bientôt ses portes à Empoli, au coeur de la Toscane (centre de l'Italie), une initiative saluée mercredi par les organisations de défense des homosexuels et des "trans".

Les travaux sont en voie d'achèvement et les détenus "trans", venus de la prison de Sollicciano, dans la banlieue de Florence, devraient y être transférés vers la fin mars, a déclaré à la presse Maria Pia Giuffrida, responsable de l'administration pénitentiaire en Toscane.

"C'est une bonne nouvelle qui concrétise un travail de l'administration toscane réalisé en collaboration avec des associations comme Trans Genere, Ireos et Mit", a commenté Aurelio Mancuso, président de l'organisation Arcigay.

Mme Giuffrida a présenté la nouvelle structure, entourée d'un hectare d'oliviers et dotée d'une serre, d'un terrain de sport et d'une bibliothèque, aux détenus "trans" de Sollicciano qui lui ont paru "très satisfaits".

Les agents pénitentiaires de la nouvelle maison d'arrêt ont suivi une formation spécifique.

"C'est une idée géniale, la structure motivera les +trans+ pour des projets de réinsertion sociale", a estimé Regina Satarinao, présidente du Mouvement national identité transgender (Mit).

Selon Regina, "les femmes en prison ne veulent pas des +trans+, et, pour éviter des problèmes, ils ne sont pas non plus hébergés avec les hommes. Dans les prisons, on crée des espaces pour eux mais c'est pratiquement de l'isolement, même l'heure de promenade ils la font séparément".

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés