Italie/indignés: le vade-mecum d'un site pour échapper à la police

Bien que la police peine déjà à arrêter les casseurs ayant provoqué de violents incidents lors d'une manifestation samedi à Rome, un site altermondialiste publie une liste de conseils destinée aux manifestants afin d'échapper aux autorités.

"Si tu penses être identifiable sur les photos ou les vidéos publiées, ne panique pas", commence le vade-mecum publié sur Indymedia, un site contestataire d'extrême-gauche.

"Les photos et les vidéos publiées ne sont pas forcément des preuves. Ce n'est pas parce que la police a une photo floutée ou une vidéo prise de loin sur laquelle tu pourrais figurer qu'elle sait qui tu es", continue l'article.

La suite est une longue liste de conseils. Indymedia recommande ainsi de se débarrasser de ses vêtements, de son sac, ou de son casque, ne rien publier sur les réseaux sociaux, se taire, ne pas paniquer, voir même se teindre les cheveux et s'enlever tout piercing ou signe distinctif. Cela parce que "le bon vieux +C'est pas moi+ fonctionne plus que ce que tu crois", souligne Indymedia.

Le blog participatif donne également des numéros d'avocats, rappelant la pratique du "secours rouge" (d'urgence, ndlr), cette ligne de téléphone mise en place à l'époque des "années de plomb", les années 70/80 marquées par une vague d'attentats terroristes en Italie.

Les forces de l'ordre, qui estiment qu'entre 500 et 2.000 personnes ont pris part aux violents incidents ayant émaillé une manifestation samedi à Rome, dans le cadre de la journée mondiale des "indignés", avaient arrêté 12 personnes pendant les troubles.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés