Italie/naufrage: encore 29 personnes portées disparues

Un total "de 29 personnes, 4 membres d'équipage et 25 passagers manquent encore à l'appel" après le naufrage vendredi soir du navire de croisière Concordia devant une île italienne, a annoncé lors d'une émission télévisée lundi, le commandant général des garde-côtes italiens.

"Il y a une heure, j'ai reçu un rapport de la préfecture de Grosseto (centre), manquent à l'appel 29 personnes", a déclaré Marco Brusco, ce qui représente un quasi doublement du nombre de disparus donné jusqu'à présent par les autorités. Dix Allemands et 6 Italiens feraient partie des disparus, selon M. Brusco, qui n'a pas donné de précisions sur les autres nationalités.

Jusqu'à présent, les sauveteurs parlaient d'une quinzaine de disparus, dont quatre touristes italiens, deux Américains, deux couples de Français, et 6 membres d'équipage. Mais dans la journée, un porte-parole officiel allemand avait évoqué "un nombre à deux chiffres vers le bas de l'échelle", soit autour de 10, pour le contingent de ses compatriotes, probablement tous des touristes, manquant à l'appel.

M. Brusco, commandant général des capitaineries italiennes, qui intervenait dans une émission de la chaîne Rai Uno, a souligné qu'il "y a encore des zones à contrôler" à bord du navire et qu'il "reste une lueur d'espoir".

Le Concordia appartenant à la compagnie Costa Crociere (groupe américain Carnival) qui transportait 4.229 personnes, quelque 3.200 touristes et un millier de membres d'équipage, a fait naufrage vendredi soir après avoir heurté un rocher près de l'île du Giglio, en Toscane.

Jusqu'à présent, six corps ont été retrouvés.

(VAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés