Italie/séisme: les habitants de maisons indemnes sommés de rentrer chez eux

Les dernières centaines de déplacés de L'Aquila, dans le centre de l'Italie, dont les habitations n'ont jamais été endommagées sérieusement, n'ont plus le droit de loger dans les hôtels qui les accueillaient depuis le séisme du 6 avril, a indiqué la Protection civile.

"Depuis l'entrée en vigueur (jeudi) d'une ordonnance du gouvernement, ces personnes n'ont plus le droit d'être logées aux frais de l'Etat" puisque leurs maisons peuvent les accueillir, a expliqué un responsable de la Protection civile.

"Une centaine de personnes ont déjà quitté les hôtels. Nous devrions pouvoir en recenser plusieurs centaines d'autres" vendredi soir, soit la quasi-totalité des personnes concernées, quatre mois après le séisme qui a fait près de 300 morts, a précisé ce responsable.

Des milliers d'habitants de L'Aquila ont quitté leurs maisons après le séisme meurtrier de début avril et nombre d'entre eux refusaient jusqu'à présent d'y retourner par peur des tremblements de terre qui ont continué à secouer la région des Abruzzes.

Quelque 19.000 personnes sont toujours logées dans des hôtels, 20.000 dans des tentes et 10.000 chez des personnes privées, familles et amis.

(HIE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés