Publicité
Publicité

Japon: Ozawa juge les Américains "simplets" et n'aime pas les Britanniques

L'un des hommes politiques les plus influents du Japon, Ichiro Ozawa, a reproché mercredi aux Américains d'être "simplets" et a avoué plus directement qu'il n'aimait pas les Britanniques.

"Pourquoi les Américains sont-ils si simplets? J'aime les Américains, mais ils sont un peu comme des organismes monocellulaires", a dit M. Ozawa lors d'un séminaire politique à Tokyo, selon les propos rapportés par les médias japonais.

Ancien numéro deux du Parti Démocrate du Japon (PDJ, au pouvoir), M. Ozawa, 68 ans, a été contraint de démissionner de son poste de secrétaire général du parti en raison de scandales politico-financiers.

"Je ne pense pas que les Américains soient intelligents", a-t-il poursuivi, ajoutant toutefois qu'il appréciait leur sens de la démocratie.

M. Ozawa a par ailleurs lancé une pique en direction de la Grande-Bretagne.

"Je n'aime pas les Britanniques", a-t-il dit sans fioritures, selon les médias. Mais là encore, il a exprimé son admiration pour la démocratie et la discipline britanniques, citant notamment le film de 1957 "Le pont de la rivière Kwaï" dans lequel on voit les prisonniers de guerre britanniques marcher en ordre sous la garde de l'armée japonaise.

Surnommé "le shogun (général) de l'ombre" pour son habileté à manoeuvrer en coulisses, M. Ozawa a été le principal artisan de la victoire écrasante du PDJ aux élections législatives il y a un an.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés