Joe Biden encourage les Irakiens à trouver une solution pour les législatives

Le vice-président américain Joe Biden s'est entretenu samedi avec des hauts responsables politiques irakiens pour les encourager à poursuivre leurs efforts afin de permettre la tenue d'élections législatives, a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

M. Biden "a parlé samedi avec des responsables irakiens pour les féliciter de leur travail en commun afin de trouver une solution à l'impasse électorale", a dit la Maison Blanche

"Il les a encouragés à finaliser un accord qui serait équitable pour toutes les parties et qui permettrait la tenue d'élections nationales", a ajouté la Maison Blanche.

L'administration américaine, qui souhaite pouvoir achever le retrait de ses troupes de combat en août prochain, s'impatiente face au retard pris dans l'organisation du scrutin.

Le retard est dû à l'absence de consensus sur la loi électorale, les sunnites s'estimant notamment lésés en terme de représentation.

Le Parlement a amendé lundi cette loi, adoptée en première lecture début novembre après des semaines de tractations et plus d'une dizaine de reports, mais le texte devrait une nouvelle fois être bloqué par le vice-président sunnite Tarek al-Hachémi.

La constitution n'accorde néanmoins que deux vétos à la présidence irakienne, composée du président (kurde) et de ses deux vice-présidents (sunnite et chiite). En troisième lecture, le Parlement peut adopter le texte s'il obtient la majorité des trois cinquièmes. Les chiites et les Kurdes possèdent les trois cinquièmes de sièges.

Vendredi, le président du Parlement, Iyad Al-Samaraï, a estimé sur la chaîne publique Al-Iraqiya que les élections auraient lieu en mars.

(NEV)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés