Kenya: tirs en l'air pour disperser des partisans de l'opposition

La police tentait jeudi à Nairobi de disperser avec des gaz lacrymogènes et des tirs en l'air à balles réelles des centaines de partisans du candidat malheureux à la présidentielle kenyane Raila Odinga, qui a appelé ses partisans à un rassemblement, selon la police.

"Nous avons dû les disperser parce qu'ils ne sont pas autorisés en ville", a déclaré un commandant de la police, Herbert Khaemba.

"Nous les avons dispersés parce qu'ils avaient prévu de piller le supermarché Nakumatt (enseigne d'une chaîne de supermarchés)" jeudi matin, a-t-il ajouté.

Quelques minutes après ces déclarations, la police faisait usage de nouveau de gaz lacrymogènes contre les manifestants, réunis à proximité de barricades en feu, non loin du centre-ville de la capitale, selon un journaliste de l'AFP.

Plus tôt dans la matinée, une soixantaine de partisans de M. Odinga avaient pillé une station-service à Nairobi, selon un journaliste de l'AFP.

Des barricades, faites de pneus et de palettes de bois, ont été érigées jeudi sur plusieurs artères entre le bidonville de Kibera, l'un des fiefs de M. Odinga, et le centre-ville.

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés