Khmers rouges: Douch réaffirme sa "culpabilité" pour son dernier témoignage

Kaing Guek Eav, alias "Douch", patron de la prison de Tuol Sleng sous le régime des Khmers rouges, a achevé mercredi son ultime témoignage devant le tribunal parrainé par l'ONU en évoquant de nouveau sa culpabilité et en invitant les victimes à venir le rencontrer en prison.

"Je serai très content de rencontrer toute victime qui souhaite me voir. Vous êtes tous les bienvenus", a déclaré Douch devant la cour.

"Je leur ouvre ma porte émotionnellement et, plus important encore, je veux exprimer mes émotions intimes, ma reconnaissance de culpabilité, afin qu'elles me voient tel que je suis réellement", a-t-il ajouté.

Entre 1975 et 1979, environ 2 millions de Cambodgiens, soit un quart de la population de l'époque, sont morts.

Le tribunal doit clore les débats jeudi après une matinée consacrée à des éléments de procédure. Fin novembre commenceront les plaidoiries. Le verdict n'est pas attendu avant début 2010.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés