Publicité
Publicité

Kim De Gelder savait ce qu'il faisait (PRESS)

Le meurtrier Kim De Gelder a été déclaré responsable de ses actes par les psychiatres qui l'ont examiné. La personnalité de l'homme a été jugée sérieusement dérangée, mais selon les experts, le jeune homme était et reste capable de contrôler ses actes. C'est ce qu'ont conclu cinq psychiatres, dans une étude commandée par le tribunal de Termonde, qui a duré plus d'une année, indique lundi la presse.