Kinshasa: "Il fallait à tout prix rétablir l'ordre", dit Kabila

Le président de République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, a pleinement justifié lundi l'emploi de la force armée contre la garde rapprochée de l'ex-vice-président Jean-Pierre Bemba la semaine dernière à Kinshasa, où "il fallait à tout prix rétablir l'ordre".

Publicité
Publicité

Echo Connect