Kirghizstan: le bilan des violences porté à 81 morts et 1.651 blessés

Le bilan des affrontements sanglants de mercredi au Kirghizstan est passé à 81 morts et 1.651 blessés, a indiqué dimanche le ministère de la Santé.

"Trois personnes ont succombé à leurs blessures pendant la nuit", a déclaré le ministère dans un communiqué. Le bilan précédent faisait état de 79 morts.

Le ministère a également revu à la hausse le nombre de blessés dans les affrontements, qui est ainsi passé de 1.520 à 1.651 personnes, dont 581 restent toujours à l'hôpital.

De violents affrontements ont éclaté mercredi entre des milliers de manifestants et les forces de l'ordre qui ont ouvert le feu sur la foule alors qu'elle tentait de prendre d'assaut le siège de la présidence et du gouvernement à Bichkek, la capitale.

Les violences se sont répandues dans une grande partie de la ville, forçant le président Kourmanbek Bakiev à la fuite. Ce dernier est réfugié dans son fief de Djalal-Abad, au sud du pays. (BAJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés