L'approche d'un typhon reporte les manoeuvres militaires USA-Corée du Sud

De nouvelles manoeuvres conjointes entre les armées sud-coréenne et américaine, qui devaient débuter dimanche en mer Jaune, ont été repoussées en raison de l'approche d'un typhon, a indiqué un haut gradé militaire sud-coréen.

Ces manoeuvres, prévues du 5 au 9 septembre, et destinées à mettre en garde la Corée du Nord, ont été repoussées à une date non précisée, a déclaré à l'AFP un porte-parole des chefs d'état-major de l'armée sud-coréenne.

"Il n'y aura pas d'exercice militaire aujourd'hui en raison de l'approche du typhon Malou et nous annoncerons bientôt une nouvelle date", a-t-il dit.

Cet exercice fait partie d'une série de manoeuvres lancées par Séoul -seul ou conjointement avec les Etats-Unis- dans la foulée du naufrage en mars d'une de ses corvettes, le Cheonan, attribué par une commission d'enquête internationale à une torpille nord-coréenne. Ce naufrage avait causé la mport de 46 marins.

Le régime de Pyongyang, qui a catégoriquement démenti être impliqué dans le naufrage du Cheonan, dénonce vivement ces manoeuvres.

Cette série d'exercices est bien moins importante que la précédente, qui avait impliqué à la mi-août 56.000 soldats sud-coréens et 30.000 américains. Il pourrait s'agir d'un geste envers la Chine, proche alliée de la Corée du Nord.

Le typhon Malou est attendu sur la péninsule coréenne aux environs de mardi soir, selon les services météorologiques, qui ont mis en garde contre des vents violents et une mer démontée. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés