Publicité

L'archevêque de Varsovie confesse sa "faute" et s'en remet au pape

Le nouvel archevêque de Varsovie, Mgr Stanislaw Wielgus, convaincu d'avoir collaboré avec l'ancienne police secrète communiste, a reconnu sa "faute" et s'en est remis "à la décision" du pape Benoît XVI, aussitôt après la prise de ses fonctions vendredi.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés