L'Arctic Sea victime de deux attaques

Le cargo Arctic Sea aurait été victime de deux attaques, dont une au Portugal et il ne s'agissait pas de piraterie "traditionnelle", a indiqué vendredi la Commission européenne, précisant que des "opérations sont en cours".

"Selon les informations dont nous disposons, le navire a été attaqué à deux reprises, une première fois au large de la Suède et une seconde au large du Portugal", a indiqué Martyn Selmayr, porte-parole pour le commissaire des Transports.

"Il semblerait que ces actions, telles qu'elles ont été rapportées, n'ont rien à voir avec des actes de piraterie traditionnelle ou une attaque armée en pleine mer", a-t-il précisé.

Le vraquier Arctic Sea, qui a un équipage russe et transporte une cargaison de bois finlandais évaluée à plus d'un million d'euros, avait contacté le 28 juillet les garde-côtes de Douvres, dans le sud de l'Angleterre, et était attendu à Béjaïa, en Algérie, le 4 août.

Interpol, l'organisme international de coopération policière a prévenu les Britanniques que le cargo avait été abordé le 24 juillet par des hommes masqués dans les eaux suédoises, dans la mer Baltique. Ces hommes seraient restés à bord une douzaine d'heures.

(HIE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés