L'avion solaire Solar Impulse atterrit à Ouarzazate, au sud du Maroc

L'avion solaire suisse Solar Impulse a atterri dans la nuit de jeudi à vendredi à Ouarzazate, au sud du Maroc, en provenance de Rabat, après plus de 17 heures et trente minutes de vol, a constaté un journaliste de l'AFP.

Conduit par le suisse André Borscheberg, il a atterri à 00h26 locales (01h26 HB) à l'aéroport de Ouarzazate où il a été accueilli, notamment, par des responsables de l'Agence marocaine de l'énergie solaire (MASEN).

"Le vol était de nouveau magnifique. J'étais très content d'être très haut. Le matin, j'ai eu très chaud parce que j'étais trop habillé", a déclaré le pilote suisse peu avant son atterrissage.

Des chapiteaux ont été dressés près de l'aéroport pour abriter les organisateurs de ce vol, retransmis en direct par le site Solarimpulse.com.

Solar Impulse avait décollé le 24 mai de Payerne (Suisse) pour atterrir le 5 juin à Rabat, après une escale à Madrid. Il prévoit d'effectuer un tour du monde en 2014.

Très fragile, cet oiseau des airs en fibre de carbone - qui a le poids d'une petite berline - est mû par quatre moteurs électriques, d'une puissance de 10 chevaux chacun, alimentés par 12.000 cellules photoélectriques couvrant son immense aile. (ABDELHAK SENNA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés