L'Egypte reporte une visite du ministre iranien des Affaires étrangères

L'Egypte a reporté une visite au Caire du chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr Mottaki, en réaction à des commentaires iraniens sur les pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens, d'après un communiqué des Affaires étrangères égyptiennes.

Le responsable de la section d'intérêts de l'Iran au Caire a été convoqué au ministère pour qu'il fournisse des explications sur des déclarations attribuées à M. Mottaki, autour "de la participation de certains dirigeants arabes au lancement des négociations directes entre les Palestiniens et Israéliens à Washington", selon le texte.

Le président égyptien Hosni Moubarak et le roi Abdallah II de Jordanie ont été invités à Washington pour le lancement du dialogue direct, qui doit officiellement reprendre à 10H00 (14H00 GMT) au département d'Etat.

Le ministère a informé le diplomate iranien que "compte tenu de ce développement, il a été décidé de reporter la réunion de la troïka du mouvement des non-alignés -qui devait se tenir lundi prochain au Caire avec la participation du ministre iranien des Affaires étrangères- à une date ultérieure".

"Certains responsables palestiniens, qui sont en faveur du compromis, sont en ce moment en train de suivre un ordre des Etats Unis et préparent des négociations avec de hauts responsables du régime sioniste. Ils devraient savoir qu'il sont des traîtres au peuple palestinien", avait indiqué lundi M. Mottaki cité par l'agence Fars.

Mercredi, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a critiqué la tenue de négociations de paix directes, estimant qu'elles ne permettraient pas de mettre fin au conflit au Proche-Orient. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés