L'équipage d'un navire qui était en difficulté en route pour un port anglais

Les 111 membres d'équipage d'un navire-usine, à bord duquel s'est déclenché un incendie sans faire de victimes, faisaient route mercredi soir vers un port du sud-ouest de l'Angleterre, selon les garde-côtes britanniques.

Quatre-vingt-dix-huit des membres d'équipage voyageaient à bord d'un porte-conteneurs qui leur avait porté secours, tandis que les 13 autres restaient à bord de l'Athena, qui avait déclenché un S.O.S. mercredi à l'aube, mais avait pu naviguer par ses propres moyens.

Les deux bateaux se dirigent ensemble vers le port de Falmouth, dans le sud-ouest de l'Angleterre, où il sont attendus "tard jeudi soir", a expliqué à l'AFP une porte-parole des gardes-côtes.

L'incendie à bord de l'Athena est circonscrit mais il n'est pas éteint, a précisé mercredi soir à l'AFP Hans Andrias Joensen, le directeur de la compagnie propriétaire de l'Athena basée dans les îles danoises Féroé. La cause de l'incendie n'a pas encore été déterminée, a-t-il ajouté.

(AUM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés