L'ex-président taïwanais arrêté sur des soupçons de corruption

L'ancien président taïwanais Chen Shui-bian, qui a quitté ses fonctions en mai, a été arrêté mardi dans le cadre d'une enquête pour des faits présumés de corruption, selon des sources officielles.

"M. Chen a été arrêté et nous avons avons demandé une autorisation à un tribunal de Taipei pour le placer en détention", a indiqué une source judiciaire.

Si le placement en détention de Chen Shui-bian est autorisé, il sera le premier ex-président taïwanais à être détenu.

Une enquête pour des faits présumés de corruption avait été ouverte en mai contre l'ancien président taïwanais qui avait quitté ses fonctions peu avant, perdant du même coup son immunité.

Le président Chen élu en 2000 puis réélu en 2004 avait quitté la scène politique affaibli par des scandales de corruption à répétition ayant touché jusqu'à son épouse.

L'ex-président avait été désigné comme suspect en 2006 dans une vaste enquête sur le détournement présumé de 14,8 millions de dollars taïwanais (environ 345.000 euros) de fonds publics mais avait été épargné du fait de son immunité. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés