L'immigration juive en Israël au plus bas depuis près de 20 ans

L'immigration juive en Israël a poursuivi sa baisse en 2007, atteignant le nombre de 19.7000 immigrants, soit son niveau le le plus bas depuis près de 20 ans, selon des données publiées lundi par le ministère de l'Intégration.

L'immigration a baissé de 6% par rapport à l'année 2006, alors que celle en provenance des pays d'ex-URSS, qui représente 30% du total, baissait de 15%.

Le président de l'Agence juive, l'organisme para-gouvernemental chargé de l'immigration, Zeev Biélsky, a exprimé sa "préoccupation" face à cette baisse continue.

Pour expliquer ce phénomène, il a notamment estimé que les juifs de la diaspora avaient "moins de raisons de quitter leurs pays d'origine", dans une interview à la radio militaire israélienne.

Il a relevé à ce propos "l'amélioration de la situation économique en Russie, où les communautés juives sont florissantes".

Il a également évoqué le recul de l'immigration en provenance de France, notant la popularité du nouveau président Nicolas Sarkozy, élu en mai, "au sein de la communauté juive, qui éprouve un plus grand sentiment de sécurité". (GGD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés