L'Irak annonce des réserves prouvées de brut à 143,1 milliards de barils

L'Irak a annoncé lundi que ses réserves prouvées de pétrole étaient de 143,1 milliards de barils, ce qui placerait le pays en troisième position mondiale derrière l'Arabie saoudite et le Venezuela, selon les estimations de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

"Les réserves irakiennes de pétrole exploitable sont de 143,1 milliards de barils", a déclaré lors d'une conférence de presse à Bagdad le ministre irakien du Pétrole, Hussein Chahristani.

Ce chiffre constitue une augmentation de 24 pc par rapport à celui communément admis par l'Opep. Faute d'exploration et de recherche depuis les années 1970, les réserves prouvées irakiennes ont longtemps été de 115 milliards de barils.

L'Arabie saoudite possède les premières réserves prouvées avec 264,5 milliards de barils, devant le Venezuela (211,1 milliards), selon le Bulletin de statistiques annuelles 2009 de l'OPEP, publié en juillet 2010, qui plaçait l'Iran en troisième position avec 137 milliards de barils. (VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés