L'Irak va connaître des jours "très difficiles"

Le président américain Barack Obama a qualifié dimanche le scrutin législatif d'"étape importante" pour l'histoire de l'Irak, tout en reconnaissant que le pays connaîtrait encore des jours "très difficiles", lors d'une allocution dans la roseraie de la Maison Blanche.

"Nous savons que l'Irak va faire face à des jours très difficiles et qu'il y aura probablement plus de violences, mais comme tout pays souverain et indépendant, l'Irak doit avoir la liberté de choisir son propre chemin", a dit M. Obama lors de cette brève allocution en présence du vice-président Joe Biden.

Le président américain a salué "la forte participation" des Irakiens, malgré les violences qui ont marqué le scrutin, faisant 38 morts et 110 blessés. Il a aussi loué la façon dont les autorités irakiennes ont géré la situation.

Un peu plus tôt, M. Obama avait salué dans un communiqué le courage des électeurs irakiens qui ont "défié les menaces pour faire avancer leur démocratie".

(SCM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés