L'ONU retire ses expatriés du nord-ouest du Pakistan

Les Nations unies ont annoncé lundi qu'elles retiraient leur personnel expatrié du nord-ouest du Pakistan en raison de la situation sécuritaire dans la région.

"Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon, a déclaré le passage en phase IV (opérations d'urgence) dans la Province de la frontière du Nord-Ouest et les zones tribales, avec un effet immédiat", a indiqué l'ONU dans un communiqué. "Les personnes concernées seront immédiatement relocalisées", a précisé une porte-parole des Nations unies au Pakistan, Ishrat Rizvi.

Les attentats sont fréquents dans les deux régions concernées. La capitale de la Province de la frontière du Nord-Ouest, Peshawar, a été frappée mercredi par l'explosion d'une voiture piégée qui a fait 134 morts et disparus, le second attentat le plus meurtrier de l'histoire du pays.

Les zones tribales pakistanaises sont devenues progressivement, depuis la chute des talibans en Afghanistan à la fin 2001, un sanctuaire d'Al-Qaïda, le fief des talibans pakistanais.

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés