Publicité
Publicité

L'Otan voulait protéger les pays baltes de la Russie

L'Otan a élaboré des plans destinés à protéger les trois Etats baltes (Estonie, Lituanie, Lettonie) de menaces venant de la Russie, révèlent des télégrammes diplomatiques diffusés par le site WikiLeaks et publiés mardi par le Guardian.

Un plan mis en place pour la Pologne par l'Alliance atlantique a été étendu à ces trois Etats ex-soviétiques à forte minorité russe après qu'ils aient demandé à bénéficier d'une protection supplémentaire face à la Russie, selon ces câbles publiés par le quotidien britannique The Guardian.

L'aventure militaire russo-géorgienne de 2008, qui a mis aux prises Tbilissi et Moscou intervenu pour officiellement défendre les droits de la minorité russe en Géorgie, a laissé des traces dans les mémoires des Baltes, selon ces télégrammes, qui montrent aussi que les responsables américains ont demandé à leurs homologues baltes de rester calmes dans la crainte d'irriter la Russie.

"Les événements en Géorgie ont dominé l'actualité ici comme cela s'est rarement produit", révèle un communiqué de l'ambassade américaine à Riga, cité par le New York Times, qui a eu aussi accès à ces fuites.

Les Lettons faisaient alors un parallèle entre la situation dans le Caucase et celle qui pourrait prévaloir en cas d'intervention de la Russie, toujours selon les télégrammes diplomatiques.

Les trois Etats baltes ont rejoint l'Otan en 2004.

Wikileaks distille depuis le 28 novembre des milliers de télégrammes confidentiels américains qui mettent en émoi la diplomatie mondiale.

(MJN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés