L'UE dénonce la lourde peine infligée au dissident chinois Liu Xiaobo

L'Union européenne a dénoncé vendredi la condamnation du dissident chinois Liu Xiaobo à 11 ans de prison pour "subversion" et a déploré une violation de la liberté d'expression et du droit à un procès équitable.

"L'Union européenne est très préoccupée par le caractère disproportionné de la condamnation infligée au défenseur des droits de l'Homme Liu Xiaobo", a affirmé la présidence suédoise de l'UE dans un communiqué publié à Bruxelles.

"Cette condamnation de M. Liu suscite des inquiétudes quant au respect de la liberté d'expression et du droit à un procès équitable en Chine", avertit le communiqué.

Liu Xiaobo, écrivain et ancien professeur d'université de 53 ans, déjà emprisonné après la répression de juin 1989, a comparu mercredi devant un tribunal pour "subversion du pouvoir de l'Etat", notamment pour avoir été, plus d'un an auparavant, l'un des auteurs de la "Charte 08", un texte réclamant une Chine démocratique. La condamnation a été prononcée le jour de Noël.

(HIE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés