L'UPTR déplore le vote du Parlement européen sur les routiers indépendants

L'Union professionnelle du transport routier (UPTR) a déploré mercredi le vote du Parlement européen, qui a plafonné le temps de travail des routiers indépendants à 48 heures par semaine.

"Ce vote de principe reflète une atteinte à la liberté d'entreprendre", estime l'UPTR, qui "déplore le message ambigu et trompeur qui a pu laisser penser à certains parlementaires que les patrons chauffeurs indépendants pouvaient légalement conduire jusqu'à 86 heures par semaine".

Pour l'UPTR, les règles de repos existantes (notamment 9 heures par jour maximum) permettent déjà d'assurer la sécurité routière. "Aucun argument pertinent lié à la sécurité routière ne peut expliquer ce vote", tranche l'Union professionnelle.

Elle affirme maintenant attendre "les nécessaires nouvelles propositions de la Commission européenne" pour "exclure les patrons chauffeurs indépendants d'une réglementation visant les travailleurs salariés". (WAE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés