Publicité

La Cedeao demande à Gbagbo de "rendre le pouvoir sans délai"

L'organisation régionale ouest-africaine, la Cedeao, a demandé mardi au président sortant ivoirien Laurent Gbagbo de "rendre le pouvoir sans délai" en se soumettant aux résultats de la présidentielle certifiés par l'Onu et qui concluent à la victoire de son rival Alassane Ouattara, annonce un communiqué officiel dans la capitale nigeriane.

"Le sommet invite M. Laurent Gbagbo à respecter les résultats de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire tels que certifiés par l'Unoci (mission de l'Onu en Côte d'Ivoire) et à rendre sans délai le pouvoir, dans l'intérêt supérieur de la Côte d'Ivoire", précide le communqué

"Nous croyons que le résulat publié par la Commission électorale (...) est le bon. (Alassane) Ouattara est celui que nous reconnaissons comme le président de Côte d'Ivoire", poursuit le communiqué.

La Communauté éconmique des Etats d'Afrique de l'Ouest, réunie en sommet extraordinaire à Abuja, a également suspendu la Côte d'Ivoire, l'un de ses quinze membres, a annoncé le président nigerian, Goodluck Jonathan.

Alors qu'Alassane Ouattara a été donné vainqueur par la Commission électorale indépendante avec 54,1% des suffrages, le Conseil constitutionnel, acquis à M. Gbagbo, a invalidé ces résultats et proclamé la victoire de ce dernier avec 51,45%.

(MPK)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés