Publicité

La Chine infiltrerait des ordinateurs, dont ceux du dalaï lama

Une opération d'espionnage, organisée en Chine, aurait permis d'infiltrer le contenu des ordinateurs d'autorités gouvernementales et de particuliers dans 103 pays, dont ceux du dalaï lama, a affirmé samedi le New York Times, citant un rapport canadien.

Selon un rapport de chercheurs canadiens, qui devait être publié ce week-end, selon le journal, ce système d'espionnage informatique serait contrôlé par des ordinateurs basés quasi exclusivement en Chine.

Toutefois, les chercheurs considèrent qu'ils ne peuvent pas conclure actuellement que le gouvernement chinois soit directement impliqué.

L'enquête, menée par des spécialistes du centre Munk pour les études internationales de l'Université de Toronto, a démarré lorsque les services du dalaï lama ont demandé la vérification d'un logiciel douteux dans leurs ordinateurs.

Selon l'enquête, quelque 1.295 ordinateurs auraient ainsi été infiltrés dans 103 pays différents, durant ces deux dernières années, incluant des ambassades, des sièges de gouvernement et des représentations du dalaï lama en Inde, à Bruxelles, Londres et New York. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés