La Chine renforce le contrôle sur la diffusion de vidéos par internet

La Chine a annoncé le renforcement prochain des règles sur la diffusion de vidéos sur internet en interdisant aux sites privés de le faire et en instituant un système de censure comme pour le cinéma et la télévision.

Ces nouvelles règles, qui doivent entrer en vigueur le 31 janvier et ont été publiées sur le site internet de l'Administration d'Etat de la radio, des films et de la télévision (SARFT), précisent que seules les sociétés contrôlées par l'Etat ont le droit d'opérer des sites internet qui diffusent des vidéos.

Si elles sont effectivement appliquées, elles devraient toucher des sites chinois, comme Tudou, et étrangers, comme YouTube.

"Il y a toujours de nouveaux règlements et vous devez bien vous adapter", a déclaré à l'AFP Porter Erisman, porte-parole de Yahoo! China.

"Je laisse les avocats plancher sur les différentes implications pour les entreprises", a-t-il ajouté.

De son côté, une porte-parole de Google China n'a pas accepté de s'exprimer.

Les nouvelles règles indiquent également que le contenu devra être conforme au "code moral du socialisme", avec un certain nombre de restrictions, portant notamment sur la violence, le sexe, les secrets d'Etat, l'atteinte à l'unité du pays.

"Ces règles ont été formulées pour sauvegarder les intérêts de la nation et du public et le développement sain et ordonné du secteur audiovisuel", indique le texte officiel. (CLA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés